samedi 11 novembre 2017

Cérémonie du 11 Novembre 2017 à Kerguelen

A l’occasion du 99ème anniversaire de l’Armistice de 1918, les bâtiments et édifices publics de l’Archipel de Kerguelen ont été pavoisés aux couleurs nationales du Vendredi 10 Novembre au Dimanche 12 Novembre 2017.


Le 11 Novembre, une cérémonie a eu lieu au mat des couleurs, rassemblant l’ensemble du personnel de Port-aux-français autour du commandant des troupes, du personnel des trois armées et du représentant du préfet des Terres Australes et Antarctiques Françaises, Madame Annabelle Djeribi, chef du district.

Suite à la revue des troupes, à la montée des couleurs et à l’honneur au drapeau, le message de la Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des armées a été lu avec émotion par l’autorité civile afin que la « Nation reconnaissante rende hommage et perpétue l’indispensable mémoire ». Après une minute de silence, l’hymne national a raisonné dans le vent et les vagues de la baie de l’Aurore Australe.

A l'’issue de la cérémonie, un apéritif dînatoire a été offert à la Mairie, résidence du chef de district de Kerguelen. 
La disker a rappelé la valeur de vivre en France ; une France à laquelle ont contribué par leur sacrifice ceux que nous honorons.

Nous remercions le personnel des trois armées et l’ensemble des participants, en particulier les personnels civils Sébastien, Alex, Alice, Alexandre, Joris et Hassen qui ont contribué au bon déroulement de cette cérémonie.


 Crédits photos: Annabelle Djeribi, Joris Laborie et Camille Lin.


dimanche 5 novembre 2017

Manip dépollution de site à Studer (Resnat et Ecobio 136)


En janvier 2012, une station météo a été installée au-dessus du val Studer, au pied du Mont Crozier par le programme IPEV 136 de Marc Lebouvier (partie gérée par Françoise Hennion).

Equipe d'installation - 2012

Cette station comprenait différents capteurs : pluviométrie, température de l’air, hygrométrie et température du sol à différentes profondeurs, vitesse du vent à 600 mètres d’altitude.
L’objectif de la récolte de ces données était de les mettre en parallèle avec la pousse des choux de Kerguelen dans ce secteur. Ainsi, chaque trimestre une équipe montait récupérer les données de la station et mesurer les choux. Le nombre de graines de choux dans chaque tête était parfois également compté !


Ce programme a maintenant pris fin. Il est donc essentiel de retirer les éléments polluants de l’environnement. Une équipe s’est montée pendant un week-end pour démonter la station et la redescendre à la cabane du lac Studer où elle sera héliportée lors d’une prochaine rotation du Marion Dufresne.
Equipe de dépollution - 2017











































Par un amusant concours de circonstance, le « géner » IPEV de l’époque, c’est à dire le  coordinateur logistique IPEV, Baptiste, qui avait contribué à l’installation de cette station, est à nouveau présent sur  Kerguelen, 6 ans plus tard, pour la dépolluer en tant que chef d’équipe de la Réserve Naturelle lors d’une manip’ conjointe entre l’IPEV et la Réserve Naturelle.



















Présentation du programme par l’Institut Paul-Emile Victor

La biodiversité végétale dans les Iles Subantarctiques : évolution, passée et future, dans les environnements changeants.
Le changement climatique actuel en région subantarctique a déjà un impact marqué sur les environnements de ces îles. Dans un objectif de conservation, il nous faut très fortement améliorer notre connaissance de la biologie des espèces végétales uniques de cette région afin d’évaluer leur potentiel à répondre au long terme à ces changements. Notre programme combinera des études macro- et microévolutives pour examiner les origines et l’évolution des plantes et des flores subantarctiques ainsi que le potentiel des espèces contemporaines à s’adapter aux changements climatiques actuels et futurs. Nous proposons une recherche interdisciplinaire impliquant la phylogénie, la transcriptomique, la cytogénétique et des analyses de la variation des traits le long de gradients abiotiques et biotiques. Cette approche combinée inédite permettra une compréhension fine de la capacité d’un changement de l’environnement à façonner la diversité végétale à travers une gamme d’échelles temporelles et géographiques.


Autres vues du Val Studer